Arnaud, Volontaire à Birthright Armenia (2015, France), est venu en auto-stop :

J’ai décidé d’aller en Arménie en auto-stop pour plusieurs raisons :
-Sortir de ma zone de confort
-Ressentir progressivement le changement culturel
-L’évolution de soi
-Les avions polluent
J’ai pris la route au début du mois de Mai car je voulais avoir la météo avec moi. Je peux également confirmer que chaque pays que j’ai visité ne nécessitait pas de visa, et j’ai pu noter dans mon carnet personnel les informations essentielles de chacun de ces pays.

Vous pouvez en savoir plus ici

septembre 1, 2018