Découvrir l’Arménie: une expérience de toute une vie

Quand j’ai annoncé à ma famille que je partais faire du volontariat en Arménie, sur un coup de tête et sans raisons particulières, personne n’a remis mon choix en question malgré l’inquiétude présente. Ma grand-mère a ouvert son encyclopédie à la lettre A, à la recherche du mot Arménie :

« Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’Arménie se situe entre l’Argentine et l’Aruba. » L’encyclopédie de ma grand-mère doit dater des années 90 car les informations qui s’y trouvent ne sont pas vraiment d’actualités…

Mais me voilà le 1er septembre, à l’aéroport d’Erevan avec pour seules informations ce que ma grand-mère m’a appris.

Au premier abord, et même encore aujourd’hui, je peux dire que je n’ai pas eu de chocs culturels, en tout cas pas par rapport à ce que je connaissais déjà.

Et j’ai très vite rencontré l’équipe d’AVC, Tania la directrice, Anahit, Hasmik… tout le monde était très accueillant. J’étais un peu comme ce ballon, ou cette peluche que l’on emmène partout avec soi et à qui l’on fait découvrir le monde. Et j’ai tellement découvert sur l’Arménie grâce à eux.

Quand je réfléchis aujourd’hui à ce qu’est l’Arménie pour moi, c’est difficile de mettre des mots dessus. Ce sont beaucoup d’émotions, beaucoup de choses que l’on voit mais que l’on ne peut expliquer.

Si vous vous promenez dans les rues d’Erevan, une sensation très étrange vous accompagne, ce sont des centaines de petites vies, perceptibles les unes par rapport aux autres qui vous font face.

Une femme qui étend son linge à sa fenêtre, deux hommes qui jouent au backgammon dans la rue, cette vieille dame qui tous les matins balaie les feuilles de la place, ces hommes qui vendent leurs ballons en forme de coeur…

Mais si j’écris ce texte ce n’est pas pour vous dire à quel point l’Arménie est un beau pays, où à quel point il m’a touchée mais aussi pour vous parler du volontariat.

Deux activités rythment votre vie avec AVC : les « jobsites » (entreprises) et les excursions.

Jobsites

Pour les jobsites, nous avons cherché ensemble, avec l’équipe d’AVC, ce qui correspondrait le mieux à mes études et centres d’intérêt.

J’ai eu l’opportunité de faire des choses différentes avec eux. J’ai travaillé en tant que photographe et vidéaste pour une association de création d’habits traditionnels arméniens, j’ai participé à plusieurs projets audiovisuels pour la communication d’AVC. Et à la fin, je travaillais dans la communication audiovisuelle pour une fondation qui cherche à développer l’art du ballet, en Arménie.

Mais ce qui restera le travail le plus enrichissant pour moi, est la création d’un court documentaire sur la guerre en Artsakh. C’est un sujet difficile pour les arméniens et qui n’est malheureusement pas encore réglé. Grâce à AVC, j’ai rencontré des arméniens qui étaient prêts à témoigner sur la guerre et sur ce qu’ils avaient vécus pendant cette période. Ce sont des témoignages difficiles et vrais mais pourtant plein d’espoirs.

Les excursions

La deuxième activité qui rythme votre volontariat, ce sont les excursions, organisées par Hayk, aussi appelé l’homme à la barbe et au chapeau.

Vous aurez la chance de vivre des expériences folles et inoubliables, de voir des paysages sublimes partout en Arménie et de rencontrer des familles plus que accueillantes et généreuses. Les excursions ne se passent jamais parfaitement bien, Hayk vous mentira toujours, il n’y aura jamais de glaces, et si vous avez de la chance, votre bus ne tombera pas en panne. Mais malgré tout cela, ce sont les meilleurs souvenirs que j’ai et que je garderai de mon expérience ici.

 

J’ai rencontré des gens fantastiques, des volontaires, des membres du staff ou des arméniens. J’ai appris à vivre avec eux. J’ai compris ce que voulait dire être arménien, et ce que ça représentait de vivre avec un passé si lourd et si présent.

Malgré le coronavirus, j’avais choisi de rester en Arménie le plus longtemps possible et maintenant que j’ai dû rentrer, j’espère pouvoir y revenir très bientôt.

 

Marie Fratacci,

France, 2019-2020

06/06/2020