L’appel du coeur

“C’est une question assez difficile, délicate aussi, mais depuis le départ c’était ce que mon coeur désirait, un appel de mon âme”. Après y avoir réfléchi, c’est comme ça que Inna Badalyan, notre volontaire Russie de 45 ans, explique sa décision de venir en Arménie en tant que volontaire comme kinésithérapeuthe.

Elle est née et a grandi en Russie, en 2018 elle visite pour la première fois l’Arménie à l’âge de 42 ans, et son cœur ne s’en est jamais remis depuis. Elle est tombée amoureuse du pays et a réalisé à quel point elle était éloignée de ses racines, elle a ressenti l’envie, le désir d’une certaine façon de s’y reconnecter. Après tout, l’âge n’a pas d’importance quand vous avez une mission à accomplir. “ je veux me dévouée à mon pays, C’est un vrai désir qui vient du plus profond de mon cœur et de mon âme” dit-elle.

Le moyen qu’Inna a choisi pour se reconnecter à ses racines fut de partager ses connaissances et son expertise avec sa nation. Avec des années d’expérience en tant que kinésithérapeuthe, spécialement avec des enfants ayant des troubles physiques et troubles du mouvement, Inna voulait contribuer dans le même secteur en Arménie mais elle ne savait pas par où commencer. Quelqu’un lui a recommandé de candidater pour le programme professionnel de AVC, qui lui a permis de trouver le meilleur endroit pour son expertise : Dream house, un centre de réhabilitation pour enfants avec une paralysie cérébrale.

En avril, Inna a consacré tout son temps à faire des massages thérapeutiques et des entraînements physiques afin d’aider à améliorer la condition physique des enfants avec une paralysie cérébrale. Elle a écrit qu’elle aimait travailler avec les enfants mais que son amour pour l’Arménie redoublait sa motivation pour faire son travail avec une encore plus grande inspiration. “ Dans l’ensemble, je n’ai pas découvert quelque chose de nouveau, cela m’a juste confirmé encore une fois, combien j’aime l’Arménie et le peuple arménien”.

Étant en train de terminer son expérience en tant que volontaire, Inna encourage ses compatriotes vivants à l’étranger à venir en Arménie. “Je veux dire avec assurance et certitude que votre aide est nécessaire. Les gens en Arménie sont très gentils et ouverts d’esprit. Ils sont heureux de vous voir ici et votre aide est définitivement appréciée”.

Lusine Minasyan, Armenian Volunteer Corps 

 

08/09/2021