Découvrir l’Arménie de la façon la plus immersive qui soit grâce à l’amour !

“Hametseq” (entrez), dit Aladdin Shaker à ses hôtes arméniens, fier de ses progrès dans l’apprentissage de la langue arménienne. De racines égyptiennes, il est d’abord venu en Arménie par amour, puis à décidé de devenir bénévole, de poursuivre son doctorat à l’Université d’Etat d’Erevan, de s’assurer un emploi, et enfin de vivre ici. 

Quand l’amour a réuni Aladdin à son épouse, Syuzanna, née en Arménie, ces deux descendants de civilisations anciennes se sont fait la promesse de découvrir chacun de leurs pays d’origine. Pour cette raison précise, Aladdin a présenté sa candidature auprès des Armenian Volunteer Corps dès son arrivée en Arménie. Aucun autre programme ne pouvait lui donner l’expérience immersive et  sur mesure qu’il recherchait. Aladdin est un ABC*, « Armenian By Choice », un Arménien par choix.

Après neuf mois de volontariat, Aladdin est devenu si attiré et attaché à l’Arménie, qu’il a décidé de construire son avenir et celui de sa famille ici. « J’ai le sentiment que notre place est ici » dit-il.

Le parcours d’Aladdin comprend le Droit, les droits de l’Homme, et le management d’ONG. Ainsi, AVC a su créer des opportunités sur mesure pour lui au sein de plusieurs ONG, dont Armenian Progressive Youth, le Centre Culturel de l’Est, et Bridge of Hope. Il a apporté ses compétences en management d’ONG et en droits de l’Homme à ces ONG, travaillant principalement sur les règles internes de management et sur la position des femmes. De plus, il a mené plusieurs activités pédagogiques à Bridge of Hope pour les enfants et les jeunes atteints de handicaps. 

Durant son service, pendant qu’Aladdin fournissait tous les efforts possibles pour découvrir le pays de son épouse bien-aimée, il a remarqué qu’il n’y avait que très peu d’informations au sujet de l’Arménie en arabe. Il a donc décidé de mettre en lumière les images, sons et saveurs de l’Arménie non seulement pour lui-même, mais aussi pour l’ensemble du monde arabe. Il a démarré des chroniques sur ses excursions à travers l’Arménie, qu’il a partagé avec un public arabophone, par le biais de sa chaine YouTube nouvellement lancée. A l’avenir, il prévoit aussi d’élaborer des contenus promotionnels au sujet de l’Arménie en anglais et en russe, avec pour objectif à long terme de stimuler le tourisme dans le pays. 

« Le fait que l’Arménie soit un pays en développement peut représenter un désavantage pour beaucoup. Pour moi c’est tout l’inverse. C’est un petit pays avec des centaines d’opportunités. Toute bonne initiative peut être mise en oeuvre pour le bénéfice du pays et pour vous-même. » Travaillant assidûment son arménien, Aladdin est sûr de trouver très bientôt un emploi permanent en Arménie et d’assurer le bien-être de sa famille. 

*Les ABC d’AVC

Quand AVC a lancé ses programmes de bénévolat en 2000, il a ouvert les portes du pays aux Arméniens et non Arméniens de la même façon. Avec le passage des années, nous avons vu le nombre de bénévoles non Arméniens grandir. Beaucoup tombèrent passionnément amoureux du peuple, de la culture, de leur travail, et de leur expériences. Pour ces bénévoles, la majorité, nous avons inventé le terme d’ABC (« Armenians By Choice » – Arméniens par choix) d’AVC.  Si ces bénévoles conservent leur propre identité, leur expérience et leur travail en Arménie font d’eux des ambassadeurs à part entière d’AVC et assurément de la République d’Arménie.

02/17/2022