VOTRE BUDGET EST UN PEU PLUS SERRÉ QUE VOUS NE LE PENSIEZ ? Nous vous donnons ici quelques tuyaux pour vous aider à réaliser votre rêve d’être bénévole en Arménie avec AVC.



 Commencez à économiser !

Des enveloppes plutôt que des cadeaux: votre anniversaire approche, ou c’est bientôt Noël ? Pensez à demander à vos amis ou à votre famille de contribuer financièrement à votre projet de voyage plutôt que de vous offrir quelque chose dont vous n’avez pas réellement besoin !

Le défi des 52 semaines: la première semaine de l’année, mettez de côté 1 euro. La deuxième semaine, mettez de côté 2 euros. Continuer à ajouter 1 euro chaque semaine qui suit, et la dernière semaine de l’année, il faudra économiser 52 euros. Même sans intérêt, vous aurez additionné 1 378 euros en une année !

Collecte de fonds

Essayez l’une de ces plateformes pour trouver des donateurs pour votre voyage :

D’autres manières de voyager

Vous faites du vélo ou conduisez une moto ? Vous aimeriez essayer l’auto-stop ? Pourquoi pas ? Certains de nos bénévoles l’ont fait. Vous pourriez être l’un d’eux !

Garo, bénévole AVC (2015, Canada) est arrivé en vélo en Arménie depuis l’Angleterre.

Garo

Je suis venu à Erevan à vélo depuis Londres. Cela m’a pris environ un mois et demi. Je suis parti le 1er août et suis arrivé la troisième semaine de septembre. Le voyage était long, plus de 5219 km, mais plein de surprises et de joies. J’ai traversé les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Serbie, la Bulgarie, la Grèce, la Turquie, la Géorgie et, enfin, l’Arménie. Il y avait des collines et des montagnes sur le trajet mais rien d’insurmontable. J’ai pensé que le meilleur moyen de terminer mon voyage était de travailler en tant que bénévole en Arménie. Je suis actuellement bénévole pour COAF (Fonds arménien pour les enfants), j’enseigne l’écriture en anglais dans un petit village à quelques kilomètres à l’ouest de Erevan. Une fois mon volontariat terminé, j’espère retourner à Londres à vélo.

Juane, bénévole AVC (2014, Espagne) est venu jusqu’en Arménie en moto.  

IMG 6163

Je ne pensais pas venir faire du bénévolat en Arménie, ni planifié mon voyage pour y arriver, c’est plutôt le contraire. Je revenais d’un voyage en Asie centrale à moto et j’ai décidé de rester plus longtemps en Arménie et de faire du bénévolat avec AVC. Cela veut dire que j’ai fait deux fois le trajet, le premier à la fin du printemps où j’ai pris le temps de m’arrêter à plusieurs endroits en Grèce, Turquie et Géorgie, puis à la fin de l’automne en voyageant sans arrêt d’Arménie jusqu’en Espagne. Avant de quitter l’Espagne, cela m’a pris 5 semaines pour importer ma moto dans l’Union européenne, faire tous les papiers et acheter les équipements adéquats pour le voyage…

En savoir plus ici here

Arnaud, bénévole Birthright Armenia (2015, France) est venu en Arménie en auto-stop.

11289387 10153350502764481 2595347105443365703 o

J’ai choisi de venir en Arménie en auto-stop pour différentes raisons :
- Sortir de mon confort quotidien
- Observer les différences culturelles
- Le déplacement personnel
- Éviter la pollution des voyages en avion
J’ai quitté la France début mai parce que je voulais avoir le temps avec moi. J’ai aussi vérifié à travers quels pays je pouvais passer sans visa et j’ai noté dans mon carnet les informations utiles pour chacun de ces pays.

En savoir plus ici  

VOLUNTEER IN:

  • •Archeology
  • •Architecture
  • •Arts & Culture
  • •Business
  • •Community Development
  • •Environmental Sciences
  • •Engineering
  • •Farming
  • •Finance
  • •Healthcare
  • •Human Rights
  • •Law & Public Policy
  • •Media & Journalism
  • •PR & Marketing
  • •Research
  • •Sports
  • •Teaching
  • •Youth Outreach
  • •Zoology

Notre Address:

Hanrapetutyan 37
Yerevan
0010
Armenia

Contact Us

+374 10 54 00 37

 

Stay Updated

S5 Box